Rompre ou fuir?!?

Je vous l’avais promis depuis un moment, un petit article sur la rupture, sur moi (pour changer hein…), ma façon de la gérer, la façon dont les autres voient ma façon de la gérer?

Maintenant je suis mariée avec le hareng, a priori (et j’éspère bien…) les ruptures je ne devraient plus connaître (optimistic moi…!?!), et puis les ruptures c’est quoi en fait? Un moment de vie qui met fin à un autre moment de vie, dans cet article je vais surtout parler de celui/celle qui rompt, pas que celui qui reste sur le bord de la route ne m’interesse pas, loin de là, mais tout simplement parceque ça ne m’est jamais arrivé de me faire plaquer …Ah si une fois(oh j’avais presque oublié…)…avec depuis 3 semaines et plus de nouvelles du jour au lendemain…mais peut on appeler ça une rupture quand on est même pas triste…?

Pour vous parlez de rupture il va falloir que je vous parle de ma vie, je ne parlerais que des hommes avec qui j’ai vécu, et de mon premier amour, étant donné que ce sont les plus importants et que la liste de mes conquêtes n’est pas des plus passionnantes!

19134

Alors déjà il faut savoir que quand je rompt en général je ne préviens pas, il n’y a pas de période avant comme tant de couple en connaissent ou on pourrait s’aperçevoir que ça ne va plus! Quand je part c’est parceque j’en ai ras le bol, basta!

Pour le tout 1er, on était ensemble depuis 2 ans, je l’ai connu j’avais 15 ans, on ne se voyait que le week end, pendant 2 ans (à 15 ans c’est long 2 ans…), des allers et retours en train, des kilomètres de marche dans le métro, c’était bien, et puis j’ai eu 17 ans, et je suis entré dans le monde du travail, lui pas…Je commençais à m’ennuyer, ne faisant manifestement pas partie de ces gens romantiques qui pensent que lui et moi c’est pour la vie…Dans ma tête si je restais avec lui toute ma vie, il était cocu à 40 ans (ça aurait été triste ma foi…), alors un jour en rentrant du boulot, j’ai pris mon téléphone…(le fixe de mes parents en fait…), et quand j’ai appelé j’ai hésité, laisser un message pour larguer quelqu’un est particulièrement odieux parait il, alors j’ai raccroché et rappelé 2heures après, et la je lui ai juste dit(annoncé?) la nouvelle, comme j’annonce qu’il pleut ou « ouai y’a du soleil »…En fait je ne l’aimais plus, ça m’a vraiment simplifiée les choses…

Comment il l’a vécu sur le coup je n’ai pas su, oui parceque quand je quitte, je ne donne plus de nouvelles, sur le coup du moins, lui des nouvelles il m’en redonna quelques temps après, pour me raconter ses peines de coeur, il ne m’en voulait pas de la façon dont je l’avais quitté, et pour ça il a du mérite! Il est resté un ami fidèle durant 8 ans, ayant perdu le contact l’année dernière…l’exception qui confirme la règle c’était lui!

Le deuxième que j’ai rencontré c’était l’amour passionnel,un peu trop, disputes, et tout ce qui va avec, c’était compliqué et conflictuel, fatiguant en fait, je n’entrerais pas dans les détails de cette relation,mais tout comme le premier, je suis parti d’un coup, la on vivait ensemble, c’était la première fois, et j’ai appris que rompre quand on vit avec quelqu’un ça engrange des sacrifices…J’ai décidé de ne pas en faire,j’ai tout laissé, je suis parti pour ma semaine de cours (vive l’alternance!) disant que je voulais faire un break (solution de facilité…), je n’ai pas donné de nouvelles de toute la semaine, et j’ai appelé (avec mon téléphone ce coup ci!), je m’attendais à la facilité comme la première fois, mais on dirait que lui il était encore très amoureux, assez pour venir me demander des explications sur mon lieu de travail, et la j’ai eu l’impression d’être un monstre, je quittais quelqu’un qui en 2 ans n’avait jamais versé une larme, et qui sanglotait à présent devant moi, je quittais quelqu’un sans lui avoir montré une seule fois que j’en avais marre, sans le préparer, je quittais quelqu’un en face, et ça je n’y étais pas préparé, alors j’ai pris sur moi, je ne crois pas avoir pleuré, j’avais surtout envie que ça finisse vite, être dure, froide et distante…une nouvelle moi était née, pour le meilleure et pour le pire?

Il tenta de reprendre contact par la suite, il avait changé parait il, et c’était rendu compte de ses erreurs, ça m’avait trop détruite, et par la suite j’ai appris qu’il s’était repris en main, et que maintenant c’est quelqu’un de bien, à qui j’ai pardonné !

Le troisième était le pire, j’ai vécu avec durant 2 ans (oui chez moi le cap c’est environ 2 ans…!), pendant 2 ans je me suis perdue, psychologiquement, physiquement, il à réussi à me détruire d’une manière trés sournoise, je ne m’en rendais pas compte,c’est un jour, alors que j’étais dans le train, rentrant d’une journée assez speed sur Paris que je reçu un coup de fil, il ne m’appelait jamais (et puis on vivait ensemble alors bon, ca attendait le soir…), bref, je décroche, je m’en souviens, j’étais assise par terre, entre 2 vélos et avec 5-6 personnes car il n’y avait plus de place dans le train! Et la il me parle de mon compte en banque, chose courante chez lui, j’étais dans le rouge , chose courante chez moi…

Et là, dans ma tête c’était évident,je me suis transformée d’un coup, comme la rupture d’avant, je suis devenue dure, froide et distante… je suis descendue du quai, monté dans la voiture sans un mot, arrivé chez nous j’ai fait ma valise, il m’a demandé ce que je faisait, je lui ai répondu « je te quitte »! Très simple, pas de pleurs, pas de cris, rien, le soir on a mangé comme si de rien était, on a regardé la télé, la seule question que j’ai posé c’était « on fait quoi pour le chien? » il m a dit « je le garde »! Rompre fait place à des sacrifices…

Le lendemain matin, il m’a emmenée jusqu’au train, me précisant bien que je pouvais rester un peu si je voulais, je n’étais pas obligé de retourner tout de suite chez mes parents…quelle généreuse proposition! J’ai tout laissé, mes livres, mes objets, mes papiers, mon chien, ne prenant que ce dont j’avais besoin,en fait j’ai fuit…c’était une rupture comme on à vécu, sans passion, sans amour!La relation qui m’a le plus détruite en somme…

Vous remarquerez que je ne parle pas de mes passades ,( et la vous vous dîtes, mais elle n’a pas 25 ans?oui mais ma vie sentimentale à commencer à 15 ans…oh et puis merde hein…!)les passades c’était les ruptures facile, un texto au début, et puis après j’ai appris à ne plus donner de nouvelles!

Autour de moi, on me dit que je quitte de façon masculine, d’un coup, sans explication la plupart du temps, et puis si je peut fuir je vais fuir, oui en fait je suis lâche!

Après il y’a la façon dont on va gérer les ruptures, moi j’oublie, enfin je fais abstraction de ma tristesse, je ne parle plus du sujet!

Mais le fait que la rupture vienne toujours de moi me simplifie les choses je l’admet , et puis je n’oublie pas que c’est surtout des mécanismes de défenses, et oui parceque si je ne réagis pas comme ça, je risque de sombrer, et ça pour moi ‘est intolérable, déjà parceque chacune de ces relations m’ont suffisament fait couler, et que je ne peut pas faire autre choses que de remonter, et une fois remonter ma seule envie c’est de savourer cette liberté retrouvée!

Avec le hareng, j’ai tout déballé faut dire que quand on met 9 mois à dire Je t’aime, l’autre en face se rend bien compte qu’il y’a un souci, alors on doit éxpliqué, et là j’ai pris conscience que j’avais oublié ces relations, mais je n’en avait pas fait le deuil, alors avant de me marier avec le hareng j’ai beaucoup parlé, je parle  toujours…mais ça ‘m’a permis de faire le deuil de ces relations!

Et maintenant je vois mon avenir sentimentale de façon sereine, avec le hareng c’est lui et moi pour la vie, qui aurait pensé que j’aurais pu dire ça 10 ans aprés…

Et puis après et pendant mes ruptures ma façon de penser c’était un peu ça , et ça m’a aidé:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s