La fille en robe, qui achète un jean…!

Quoi on s’en fout?

Je ne vous permet pas ! Oui parce qu’il faut savoir que la fille en question c’est moi (moi le bâtonnet…)!21635

Bref, hier j’ai été acheter un jean, et pour quelqu’un qui s’habille en robe depuis quasiment 3 ans et bah ça fait tout drôle, oh oui!

Déjà, il faut entrer dans le magasin, et là tu as l’impression que les vendeurs le savent, ils savent que le jean tu ne connais plus, et que la tendance tu ne connais pas…

Premier magasin, j’avoue que j’ai envie de fuir, déjà je me suis demandé ce que je faisait là, rien ne me plaisait, et vraisemblablement ma taille il n’avait point (maître Yoda sors de ce corps…?)…Je fais tout de même un tour dans le magasin, mais non je ne suis pas inspiré, par contre la robe au fond…ah bah non!

 

Alors je rentre dans un deuxième magasin, et là au début je ne trouve même pas les jeans, alors je demande à la vendeuse, et cette vendeuse je l’adore à chaque fois que j’y vais elle est vraiment super sympa, bref…

Déjà ça met à l’aise, elle me montre pleins de jeans, (en fait ils étaient juste à l’entrée…*-*), j’opte pour des bruts, presque noir, mais beaux quoi et la elle me demande quelle coupe…

Euh…je sais pas, quand j’étais mince (à l’époque donc…) je prenais des styles boyfriend, ou j’allais trainer dans les friperie à la recherche d’un vieux pattes d’éph’ sur lequel je marchais allègrement (si une passionnée de mode passe par là, excuse cet affront vestimentaire…)

 

Donc je part avec un jean ajusté et un jean je sais plus quoi, bref j’ai retenu un taille haute et un taille basse, et là question cruciale…vous faites quelle taille? (euh *-*) Elle à beau être sympa la vendeuse, dans ma tête je me suis dit que quand même, 3 ans sans entrer dans un pantalon elle se doute bien que je ne sais pas non…

Alors elle me regarde et me tend 2 jeans, un 46 et un 44,et la je me marre, son bouton va sauter dans le 44, déjà pour le 46 j’étais stoïque…

Mais j’essaie, le 46 déjà pour pas me démoraliser tout de suite hein!Et Oh miracle, il me va, je suis à l’aise, hop c’est génial, les 3 kg que j’ai perdu sont utile…donc je suis heureuse!

Et là je regarde le 44, je me dit que quand même, je risque de faire un saut dangereux entre une émotion négative et une positive, mais je prend le risque, je suis une folle moi avec les émotions!

 

Je suis déjà étonnée que ma cuisse passe, la deuxième aussi,et là on sent le piège (ouai celui qui te coince à la moitié du cuisseau…) mais on continue, et le bouton se ferme, et même que je respire…

Et la j’admets que je n’est pas compris…je rentre dans un magasin pensant faire un 48 (c’est la faute à la redoute, bouhou!) et je ressort avec un 46 et un 44…

Donc, ou j’ai une graisse qui se planque sous les os quand il le faut (trop intelligente la graisse), ou je me vois beaucoup plus grosse que je ne suis (et ma balance avec…)!

Quoiqu’il arrive, je retourne chercher mes jeans vendredi, oui vendredi parce que quand on fait 1m57 (euh 59…) les retouches sont nos alliées, il paraît qu’à 25 ans on ne marche plus sur ses jeans avec la même classe!

 

Bref c’était l’histoire de la fille en robe qui achetais un jean…et on s’en fout…?!?

 

Et la chanson c’est juste parce que j’aime, ça replonge déjà si loin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s