Trop de choix…tuent le choix!

Et Dieu que c’est triste!

Ce soir j’ai eu un cruel dilemme, j’ai horreur de ça des dilemmes, je ne sais pas vous, mais j’ai toujours l’impression de faire le mauvais choix, et je n’aime donc pas ce qui est binaire!

Tiens par exemple, si on me demande si je préfère manger de la salade ou des asperges je ne saurais pas choisir…Je serais tenté de dire de la salade avec des asperges, et on arrive doucement à des menus comme des pâtes au saumon avec du jambon cru, le serveur était sympa, il m’à dit que lui aussi il faisait des mélanges bizarre…Ouf!

Donc mon dilemme de ce soir portait sur mon article…la le choix n’était pas binaire, parceque j’aime pas ça déjà, je l’ai dit plus haut dis donc, et puis sinon ça aurait été facile de faire un choix, la je ne savais plus,trop d’idées…tuent l’idée! Oui je confirme, mon cerveau bouillonne, j’ai envie de poser trop de chose par écrit!Alors cet article sera court, et ça sera du grand n’importe quoi « organisé… » (appellation que je suis la seule à connaître d’ailleurs?)

Au choix j’aurais pu parler de mon Week-end(qui s’est tristement fini hier…), qui s’il à bien commencé, à été en se désagrégeant petit à petit…j’aurais pu parler de mon adolescence, de mon bien-être à cette période…

J’aurais pu parler de musique, parceque ça fait longtemps, j’aurais pu parler déco en vous montrant les 2 magnifiques chaises/fauteuils que j’ai acheté sur la brocante tout à l’heure…oh je résiste pas je vous les montrent allez…

Bon ils sont tout les 2 verts je vous rassure,c’est instagram qui fait n’importe quoi hein!…J’en suis tombé amoureuse…

Bref j’avais le choix et tout se bousculait « in my head »!

Alors on va parler de choix justement, parceque le choix ce n’est pas anodin, je me souviens encore à 17 ans au pied du mur quand on m’a demandé ce que je voulais faire…Je me souviens de mes dilemmes face à des petits copain potentiel, comme si à 15 ans si je ne choisissais pas le bon ma vie serait fichu…

Je me souviens de mes ruptures, car oui c’est un choix pour ma part, je me souviens du jour ou j’ai enfin décidé de ne pas passer le permis, de celui ou j’ai décidé de ne plus essayer d’avoir d’enfant il y’à quelques temps…

Souvent je me demande ce qu’aurait été ma vie, ou j’en serais si j’avais fait le second choix, oui car si je deteste autant choisir c’est que justement c’est souvent binaire, allez à la jardinerie ou au pub…Ah si le dédoublement existait…

Certains choix sont facile,il faut juste que je puisse les réaliser sur le moment, car sinon je change d’avis…je suis une girouette…

Je veux tout et son contraire, tout simplement! La liberté et la sécurité! Etre mariée mais vivre en célibataire!Travailler et reprendre mes études! Binaire, binaire, binaire!J’aimerais avoir 15 vies, juste pour tout réaliser…Oui parceque mon hypocondrie à beau  me provoquer de jolie crises d’angoisse, j’admets qu’avec l’avancement de la médecine je risque de vivre assez vieille normalement…Mais un dernier choix s’offre alors à moi, mortel ou immortelle! Oh bah moi je choisis la seconde solution tant qu’à faire…

Et puis bon, être une girouette, c’est aussi lasser les gens! Force est de constater que les gens qui me connaissent bien se demandent toujours si je vais aller au bout des choses, il suffit qu’un tout petit grain de sel se mette dans la machine pour que je laisse tout tomber…Pas de découragement pourtant…mais tout simplement parceque l’envie n’est plus là…Je n’aime pas ce qui est binaire, mais je fonctionne de cette façon, j’aime ou j’aime pas!

Pas de juste milieu, ces derniers temps des envies de liberté me prennent…peut-être parceque le travail commence à me peser, parceque l’été tarde à se montrer…

Ce qui est sure c’est que les choix que j’ai faits je ne les regrettent pas, même si j’ai l’impression d’avoir choisis le côté cabossé de la route…Je suis grande maintenant, je vais avoir 26 ans dans 13 jour…c’est peut-être ça qui me taraude dans le fond, mais une chose me rassure, les choix simple existe encore, dimanche je n’ai pas de choix je vais voter et je sais pour qui, demain je n’ai pas de choix, je vais travailler et je sais pourquoi, et tout les jours je vois l’amour du hareng, et c’est facile parceque je sais qu’il est là dans le fond!

Allez une petite chanson qui représente la liberté…l’envie du moins, reprise des centaines de fois, Manu Chao la représente vraiment bien….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s