2015: Année de l’horreur, mais pas que, la gratitude aussi!

Alors oui, en 2015 j’ai été comme beaucoup, j’ai eu peur, j’ai été en colère, j’ai été triste, je me suis sentie démunie, impuissante, inutile.

Toutes ces émotions pourraient résumer l’année 2015.

Mais je ne veux pas que ces mots résume cette année la, car il y’en a un qui m’est venu naturellement, la gratitude.

Pourquoi?

Beaucoup de raisons, déjà parce que j’en ai marre d’être en colère, d’avoir peur, d’être triste, de vivre dans une bulle morose. Et puis parce que cette année à permit de faire ressortir le meilleur chez beaucoup de gens, la ou elle aura fait sortir le pire chez quelques uns.

De la gratitude pour ces gens, qui spontanément sont sortis dans la rue en janvier dernier, qui se sont réunis pour une idée commune, mais aussi justement pour communier ensemble, pour qu’on ne se sente pas seul, pour qu’on ne fasse plus qu’un, qu’on fasse corps tous ensemble contre ce qui touche à nos  valeurs profonde, pour ces gens qui chacun à sa façon à déposer un dessin, une bougie, une fleurs, laisser une larme s’échapper ou encore consoler son voisin.

De la gratitude à tout ces gens qui restent intelligents, et qui ne mettent pas tout les musulmans dans le même sac, j’ai envie de crier un grand merci à toutes ces personnes qui accueillent les migrants, ces familles qui fuient leurs pays, la guerre, la misère, les horreurs.

De la gratitude à ces héros du quotidien, qui ont sauvés des dizaines de vie, dans le Thalys, ou en cachant des gens dans une chambre froide, et à toutes ces personnes qui ont risqués leur vie pour sauver de façon désintéresse celle des autres, pour la simple et bonne raison qu’il font parti du genre humain, que nous en faisons tous partis.

De la gratitude j’en ai ressenti pour chaque image, message, émissions montrant des gens se recueillant dans les rues, devant les lieux attaqués, se soutenant alors qu’ils ne se connaissent pas du tout, et qu’ils ne se reverront surement jamais, même au fin fond de ma province j’ai pu ressentir de la gratitude.

Je suis surtout reconnaissante envers le genre humain, parce que si on se rend compte qu’il est capable du pire, et l’année 2015 nous l’a bien prouvé, il à aussi démontré qu’il est capable du meilleur, de belles choses, de l’amour, du soutien, de la tendresse, du recueillement, l’année 2015 nous aura apporté un arc-en-ciel de larmes, des larmes de colère, de joie, de tristesse, de gratitude, et ces dernières m’ont marqués, car ce sont celles qui ont coulés sur les joues le plus souvent.

Publicités

6 réflexions sur “2015: Année de l’horreur, mais pas que, la gratitude aussi!

  1. C’est beau, mais trop frais pour que je puisse adhérer à 200% avec toi. Trop amère encore d’avoir perdu cette amie, de revivre le week-end d’attente « morte ou pas morte »….
    Bref, je veux pas pourrir l’ambiance par mon ressenti personnel mais sur ce point en particulier, 2015 n’a été qu’une salle fille de pute 😦

    • C’est normal ma belle, selon notre ressenti personnel on aura tous une impression differentes, moi je ne me suis inquiétés pour personne et n’ai perdu personne, du coup c’est plus facile de voir les choses positives, dans ton cas je le verrais d’une autre façon aussi j’imagine ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s